mercredi 25 janvier 2012

Emission "La Grande Famille" sur France Bleu Maine 25/01/2012: Programmation jeune public à Coulainess


Comme je l'ai déjà évoqué sur ce blog, je suis toujours à la recherche de bons et beaux spectacles pour les petits (et qui tant qu'a faire qui plaisent aussi aux grands). Et jusque là, j'ai remarqué que la scène jeunesse était un peu plus dynamique...autour du Mans qu'au Mans même! C'est à Sargé-les-le Mans, notamment, que j'ai pu voir quelques jolies pièces de théâtre, dont j'ai parlé ici et.

Et dans quelques semaines, nous nous apprêtons à aller voir Globulus, de la compagnie Ouragane, à Coulaines (je vous en reparlerai juste après, promis).
Depuis plus de 15 ans en effet, cette commune s'efforce de proposer des spectacles de qualité, adaptés pour les petits et même les tout-petits (chose encore plus difficile à trouver) de 1 à 7 ans.
© Ecla Théâtre
Du théâtre à la danse, en passant par la performance vidéo et les marionnettes, impossible de ne pas trouver quelque chose à son goût.
Les tarifs sont assez peu élevés, 5,50 euros au tarif normal et 4,90€ si vous achetez la carte famille, d'une valeur de 3€.
Comme nous l'évoquions ce matin sur France Bleu Maine, on peut être réticents à emmener des enfants dès leur plus jeune âge dans une salle de spectacle. C'est impressionnant, ils sont plongés dans le noir, il y a des sons, de la lumière, du mouvement...Mais j'ai testé pour vous, un spectacle avec un petit dès 5 ou 6 mois c'est possible! Le but étant de les habituer le plus tôt possible à avoir une attitude de spectateur, à être attentif, à s'émouvoir, à savoir regarder, écouter...autre chose que la télé.
Un petit aperçu de la programmation? Cet après-midi même, le 25 janvier, la compagnie Ecla Théâtre propose sa version du célèbre conte "Cendrillon et la pantoufle de vair", une interprétation burlesque entrecoupée par des extraits du ballet de Prokofiev.

Mes cocos sont un peu trop jeunes, dommage, ça donne envie!


Un peu plus grave, le prochain spectacle "L'ennemi", propose une réflexion autour de la guerre, de l'autre...à partir de 7 ans.
Seul petit bémol, il faut réserver très, très tôt! Le jour de l'ouverture de la billetterie, certains spectacles étaient déjà complets! 

A Coulaines, on trouve également une excellente programmation de cinéma pour les petits avec des films qui sortent un peu des sentiers battus.Au programme du Picolo cinéma le 15 février prochain, "Le mulot menteur", un programme de 4 courts métrages à partir de 4 ans. Nous, on y sera!



Espace Culturel Henri Salvador, 2 place de la Gironde, 72190 Coulaines
Réservations: 02 43 74 35 10
Le programme complet: http://coulaines.fr/IMG/pdf/50X70.pdf

dimanche 22 janvier 2012

Sablé-PSG, au MmArena

A moins que vous ne soyez pas sarthois, ou footeux, ou ni l'un ni l'autre, impossible de passer à côté de l'évènement de la semaine: le match Sablé-sur Sarthe-PSG!!! Une rencontre assez exceptionnelle, puisqu'elle oppose le meilleur club français du moment (si j'en crois mon consultant sportif exclusif) à un petit poucet (voir petit poulet, comme il a été surnommé pour l'occasion), à la faveur d'un parcours réussi jusqu'à ces 16e de finales. Une première pour le club Sarthois.
C'est beau un stade la nuit
C'est finalement assez rare que s'opposent des formations de divisions aussi éloignées (1ère contre 5è division..., Sablé n'étant pas en 1ère, non, non), et c'est assez réjouissant de les voir évoluer sur un même terrain, d'un côté les pros surentraînés, avec une valeur marchande équivalente au PIB d'un pays du Sud, et de l'autre les amateurs, étudiants, salariés....Qui cette fois jouent dans la cour des grands. Et une sacrée jolie cour, puisque c'est au MMArena, le stade flambant neuf (inauguré en 2011) du Mans, que se joueront les hostilités.

C'était donc une double première pour moi cette fois-ci. 1er match de foot, et 1ère au MMArena.
Un stade plein, avec un match à guichets fermés dès le 2e jour après l'ouverture de la billeterie...25 000 personnes autour de nous pour fêter ça, y'avait de l'ambiance ce soir là...

Mamaime

Allez les p'tits gars!
Avouons-le, le MMarena est un beau et grand stade...Non que je sois une spécialiste en la matière, mais avec les excellentes places que nous avons pu obtenir, mon footix de frère et moi, le spectacle était garanti. Installés au beau milieu de la ligne médiane, dans les tribunes présidentielles, et ce pour un tarif assez modique (25€), nous avions une très bonne vision de l'ensemble du jeu.
Je ne vous referai pas le match, il y a Eugène Saccomano pour ça, et mon vocabulaire footballistique est trop peu fourni...
Mais en 1ère mi-temps, les saboliens se sont vraiment battus comme des lions avant de concéder un but aux parisiens...puis 2. Puis 3. Puis 4, dans les prolongations. La différence de niveau était trop nette pour créer la surprise, et on regrettera un peu que le club sarthois n'ait pas offert un petit but à son public, chauffé à blanc pour l'occasion.
Parce qu'au foot, le spectacle est autant sur la pelouse que dans les tribunes...J'ai adoré écouter les "spécialistes" qui repèrent des pénalties toutes les 5 minutes... ou les "y'a faute, là" alors que non, vraiment pas. La rage contre l'arbitre quand il met du temps à siffler lorsqu'un joueur est à terre. Par contre quand c'est dans le camp adverse, ça simule, forcément.
Je recommande la présence d'un vrai fan de foot à vos côté, quand vous avez besoin qu'on vous explique systématiquement "y s'est passé quoi là?", "y'a hors-champs, là?" (comprendre" touche"), "c'est quoi hors-jeu déjà?".
video
Voila, une ambiance de stade, pour ceux qui connaissent pas, c'est ça.

Et puis un stade rempli, ça fait du bruit, ça vibre, ça chante (même si Sablé a du piquer les chants des autres clubs, les leurs étant encore au stade de la composition), ça crie (avec quelques filles comme moi pour monter dans les aigus). C'est tellement mieux que sur un canapé. Et vraiment plus passionnant. Pas moyen de décrocher, d'ailleurs le temps passe vite, vite...
Cette fois-ci, chose rare, je n'avais aucun enfant avec moi...(oui, c'est possible). Mais j'ai croisé quelques petits à la sortie du match, et à partir de 4 ou 5 ans, ça peut être une expérience sympathique. D'ailleurs ma fille était un peu jalouse et m'a dit vouloir aller voir du foot. Promis, la prochaine fois, on remet ça en famille.



Mamaimemoins


Le plus dur a été d'obtenir le graal, à savoir un billet pour ce match! Le jour de l'ouverture de la billetterie, seul le site du Mans FC permettait d'en acheter. Site qui s'est très vite retrouvé saturé, et toute la journée durant. Le lendemain, à l'ouverture de la billetterie chez les autres revendeurs, j'ai vite été faire un tour sur le site de la Fnac...et hop, c'était réglé! A midi, le match était à guichets fermés... J'ai eu du flair sur ce coup là! 
le ballon le ballon
On m'avait prévenue, mieux valait oublier la voiture...en effet, autant à l'aller je n'ai pas eu l'impression de voir des bouchons, mais nous sommes partis assez tard, vers 19h30. Les embouteillages battaient leur plein vers 18-19h...
Le mieux est encore de conduire jusqu'à une station de tramway, et de continuer par le tram, qui s'arrête au pied du stade. Il faut compter environ 15 à 20 minutes à partir du centre-ville. Et on a bien fait de ne pas rater le notre, car il faut encore prévoir le temps d'attente aux portes, ainsi que la fouille au corps (plus longue pour les filles, car il y a moins de dames agents de sécurité que d'hommes!). Après un sprint effrené (pas couru comme ça depuis....5 ans?), nous avons pu retrouver nos places...3 minutes après le coup d'envoi. Ouf!
On m'avait aussi signalé l'existence de cartes prépayées pour acheter à manger ou à boire... Exceptionnellement ce soir-là au vu du nombre de non-habitués, il était possible de payer en liquide ou CB...Mais sachez que pour éviter les mouvements de caisse, en temps normal on ne peut acheter quoi que ce soit sans cette carte, assez chère et peu valable si vous ne venez au stade qu'occasionnellement...
Et puis pour une fois que j'étais de sortie (hurlement de joie intérieur)...je n'aurais pas craché sur une petite bière, une vraie! Et bien non, on ne trouve que de la sans-alcool! Au moins pas de dépaysement, je connais!


Bref, "on" a perdu, mais j'ai adoré ma soirée!

Coup de sifflet final, bravo quand même!

http://www.mmarena.com/
MMArena, Chemin aux Boeufs, 72055 Le Mans
Tramway: arrêt Antarès/MMArena

samedi 14 janvier 2012

Let's go to...Buffalo!


Oui, vous ne rêvez pas. Je vais aujourd'hui évoquer une grande chaîne de restauration bien connue, le fameux Buffalo Grill. Hé non, je ne fréquente pas que les petits restos de quartier tout bio.
J'avoue qu'au départ, j'avais beaucoup d'à-priori sur ce type de restaurants. Le côté standardisé, cette thématique country-western, les quelques histoires de problèmes sanitaires...
Et un jour, par l'odeur de bidoche alléchés, nous avons voulu tester le Buffalo grill de Saint Saturnin, (entre Auchan et le péage d'autoroute).

Mamaime

Ici, les enfants sont rois! Pas de risque d'avoir un regard de travers, c'est avant tout un restaurant familial, même si on croise quelques couples, ou des salariés en pause déjeuner en solo.
Dès notre entrée, nous sommes bien chaleureusement accueillis (il y a des méthodes de management bien intégrées derrière tout ça, mais je préfère largement un gros bonjour à un taulier qui fait la gueule). Et les petits sont vite gâtés, des crayons de couleurs, des petits coloriages et des jeux sont offerts pour patienter pendant les (courts) temps d'attente entre les plats...Bien vu! (Et ça tombe bien pour qui comme nous n'a pas toujours son kit "enfants impatients" avec soi).
Un bison, sans doute très futé. Ou pas. © Jack Dykinga
La Zo a droit à sa coiffe d'indienne, ce qui lui a d'ailleurs inspiré le nouveau nom officiel du resto: "Le restaurant de l'indienne". Bien.
Pour les bébés, une batterie de chaises hautes est mise à disposition, c'est rare, donc c'est notable!
Du côté de l'assiette, les petits ont droit à un menu enfant avec un choix relativement varié, puisqu'il ne se limite pas au sempiternel steak-frites...avec ses nuggets et ses frites, pas de problème, notre grande est ravie, elle mange toute seule et avec les doigts, et pour la diététique on se rattrapera au repas suivant, pas grave! Et le tout est servi très rapidement, et les enfants en premier, s'il vous plait!
Eviter la barbe à papa en dessert, quand même, une petite compote, et hop 1 des 5 fruits et légumes requis (ou 2 si les frites comptent. Puisque patate=légume, non?). Et tout ça pour environ 5 €, pas pire que chez Ronald.
Pour le boy, 1 an (hé oui, déjà -petite larme-) nous prenons une pomme de terre au four, écrasée et diluée avec sa sauce aux herbes, et hop voila une petite purée à la bonne franquette (la version US, avec ketchup, est aussi fort appréciée).
Sans êtres des viandards, lorsque nous allons au restaurant, on aime en profiter en choisissant une bonne viande, puisque nous en cuisinons assez rarement chez nous.
Le cheesecake...qu'il va falloir que je teste très vite.
Les grosses pièces de boeuf, pavé charolais, steaks, et bien sûr le bison, qui a fait la renommée de Buffalo grill, tiennent leurs promesses. Les portions des accompagnements peuvent paraître assez réduites, mais c'est finalement suffisant (quel besoin d'aller se gaver de frites...quand on peut se faire plaisir au dessert...).
Les desserts, parlons-en justement...Car mon préféré, c'est le très peu typiquement américain "french brioche"...du pain perdu, en fait, avec sauce caramel et boule de glace...bon sang que c'est bon.
La coupe de crème chocolat, surmontée de crème fouettée (que la Zo appelle sa mousse crème, puisque c'est aussi son dessert préféré à la maison...) sont très généreuses, si bien qu'on est un peu obligée de l'aider à la finir...


Ugh.


Mamaimemoins

Bien, sûr il faut apprécier faire sa sortie restaurant en bordure de voie rapide...le paysage environnant n'est pas des plus rieurs, mais c'est ce qui leur permet d'attirer les personnes en transit, dès la sortie de l'autoroute...
On peut être réticents à l'idée de cette chaîne aux restaurants dont l'architecture et la cuisine est la même de Toulouse à Strasbourg, en passant par Clermont-Ferrand...
Mais malgré son imagerie western, les viandes choisies sont pour la plupart françaises, et l'entreprise (créée en 1980) est belle et bien française. Quitte à choisir ce type de franchises, je préfère défendre Buffalo Grill que l'enseigne au grand M jaune!



http://www.buffalo-grill.fr/


Deux restaurants au Mans, un à Saint Saturnin, l'autre aux Glonnières. Retrouvez les adresses ici.




jeudi 12 janvier 2012

Interview: Amandine de "Des P'tits Pois..dans mes coquillettes" [+concours!]



Le talent, c'est de famille il parait. Il y a quelques mois, je vous faisais découvrir Lily Pois Plume, créatrice d'accessoires originaire de Mans. Or, figurez-vous qu'Aurélie a une soeur, qui se trouve être aussi douée qu'elle!
Et dans la foulée, j'ai tout de suite été séduite par les jolies créations d'Amandine. Aujourd'hui elle s'en est allée à Toulouse et c'est là qu'elle fabrique de jolies petites choses, pour femmes et pour les petites filles.

Mes coups de coeur chez Amandine?
Assurément ces jolies boucles d'oreilles très simples mais élégantes
© Des Ptits pois dans mes coquillettes


Ou encore ces mignons chaussons aux jolis imprimés

© Des Ptits pois dans mes coquillettes



Ou cette blouse pour les petites mignonnes




Mamomans:  Depuis quand as-tu lancé ta ligne DPPDMC et qu'est-ce qui t'a donné envie de te lancer?


Amandine: "Des P'tits Pois...dans mes Coquillettes..." est né en Octobre 2010. C'est après avoir travaillé en tant que responsable, dans une véritable caverne d'Ali baba à Nice (une grande mercerie fantaisie dont je ne citerai pas le nom), que j'ai décidé de travailler pour moi...
Baignée dans les couleurs, les étoffes, les matières, les perles et les boutons pendant six années, mes petites mains n'ont pas résisté longtemps à l'appel de ses derniers et le "Fait Main" est devenu une passion débordante.
Au fur des réalisations pour les uns et les autres, et à mesure des éncouragements pour monter mon entreprise... J'ai sauté le pas... et Voila "Des P'tits Pois...dans mes Coquillettes..." à déjà plus d'un an d'existence.

M: Pourquoi ce drôle de nom?

A : Et bien tout simplement parce que ça ne veut rien dire et tout dire à la fois... et maintenant, je me rend compte que ça interpelle, les personnes trouve ça compliqué, mais finalement ils s'en souviennent...
© Des Ptits pois dans mes coquillettes
Mais c'est vrai, "Des P'tits Pois...dans mes Coquillettes..." c'est un peu farfelu... Mais en y regardant de plus près, c'est un ensemble de petits bonheurs... On y retrouve un de mes plats favoris...'Les Coquilletes jambons beurre de ma mamie...les meilleurs coquillettes au monde...sisi j'vous assure... Et pour les "p'tits pois" je crois bien être tombée dans la marmite, et depuis j'avoue être complètement addict, si je pouvais j'en mettrais partout... j'adore, j'adore, j'adore...
Mais ce n'est qu'après moultes tentatives que ce petit nom est apparu.. Et ça n'a pas été de tout repos. Il a fallu batailler avec mes méninges... Une bonne dose de concentration, une pincée de rigolade et un zest de coup de pouce et le tour était joué... La marque "Des P'tits Pois...dans mes Coquillettes" était là toute pimpante, prête à vous faire craquer...



M: Quels sont les matières que tu aimes travailler?

A: Pour la confection des accessoires textiles, j'aime travailler les belles matières... Coton, lin, jersey, feutre, lainage, mousseline Liberty...
Et puis pour agrémenter ces accessoires j'utilise des perles, boutons, rubans, biais...
Pour la réalisation des bijoux, je choisie des jolies perles en verre et métal vieillis. Je réalise également moi même mes perles en argiles polymères.



M: Qu'est-ce qui t'inspires pour créer? 

A: Tout peut m'inspirer... Une balade dans la rue, un voyage à l'étranger, un magazine que je feuillette, les étalages de produits colorés aux marchés...

M: Où peut-on trouver tes créations?

A: Vous pouvez retrouver les créations "Des P'tits Pois...dans mes Coquillettes" à :

L'atelier de créateurs
6 bis place langé
31300 Toulouse
Quartier St Cyprien
(En contrebas du pont St-Pierre, en face de l'entrée de l'hôpital La Grave)

Mais aussi sur le site internet www.dppdmc.com 
Et puis par ici : http://www.alittlemarket.com/boutique/des_p_tits_pois_dans_mes_coqui-76704.html
Et encore par là : http://www.facebook.com/profile.php?id=100001497298666

M: Et sinon le Mans ne te manques pas trop? Qu'est-ce que Toulouse peut bien avoir de plus..?(je vois pas, vraiment...)

Un bavoir à scratch: pratique!
A: Le Mans est ma ville natale... c'est une ville que j'aime beaucoup...J'y ai toute ma famille et j'adore y revenir... et en profiter pour faire connaitre "Des P'tits Pois...dans mes Coquillettes..." lors de vente privée ou d'expositions.Mais après Le Mans, Nantes et Nice j'ai enfin posé mes valises à Toulouse depuis plus d'un an... c'est une très jolie ville...qui m'inspire beaucoup...Les personnes sont sensible à l'artisanat et à la création... Les jeunes créateurs ont leur place... Il y a de nombreuses boutiques de créateurs, des marchés et des ventes y sont organisés... C'est un bon tremplin pour démarrer.






N'hésitez pas à contacter Amandine pour organiser une vente privée, si vous êtes dans la région Toulousaine, ou si elle est de retour au Mans! J'ai eu le plaisir d'en organiser une chez
moi, c'était très sympa!




Des ptits pois dans mes coquillettes: 6 bis place Langé, 31000 Toulousetel: 06 99 28 99 88
Et maintenant, place au premier concours de l'année!Amandine vous permet de gagner ce superbe col cache-cou réversible!
Avec ce joli col cache-cou, vous serez bien au chaud pendant tout l'hiver...Il s'enfile facilement par la tête, et peut être porté des deux côtés.* Taille Unique... * Réalisé en lainage... * Lavage à la main... * Made in France...
* Pièce unique entièrement réalisée à la main.Création et réalisation...  'Des P'tits Pois...dans mes Coquillettes...'100% d'mes p'tites mains...


Pour participer, rien de plus simple.Pour les personnes utilisant Facebook :


-Vous faites une demande d'amitié  à "Des P'tits Pois dans mes coquillettes" via la page facebook ici, sans oublier de faire un petit clic chez MamoMans , si ce n’est pas déjà fait…

-Répondez aux questions dans le formulaire ci-dessous.

-Comme d’habitude, si vous relayez l’info sur facebook, twitter et compagnie, vous avez le droit de laisser un 2e commentaire, en précisant le lien en question. Attention à ce que ce lien soit visible, et publié en public. (sélectionner "public" dans le menu déroulant en haut à droite de la fenêtre de partage).

2 participations, 2 fois plus de chances de gagner !



Si vous n’utilisez pas facebook :

-Répondez aux questions dans le formulaire ci-dessous.
- Venez ensuite vous inscrire à la newsletter de Mamomans ici en haut à gauche.


Fin du concours le 22 janvier 2012.[concours terminé]
Et la gagnante est...Octavie R.! Bravo à elle, et à toutes! Merci de me transmettre ton adresse dès que possible, afin que je la transmette à Amandine!


mercredi 4 janvier 2012

Meilleurs voeux...et à bientôt!

© Callahan


Un petit passage rapide, pour vous souhaiter mes meilleurs voeux pour l'année 2012, après une année 2011 bien chargée! (la preuve ici).
Je m'excuse par avance de ne pas pouvoir être très présente sur le blog ce mois-ci, puisque je m'apprête à déménager d'ici quelques jours...(on reste au Mans, rassurez-vous!). Promis, je me rattraperai!
En attendant, je vous laisse aux bons soins de mes blogueuses et blogueurs préférés!
Allez faire un tour chez Audrey Maman-Nature (dont j'ai déjà parlé ici), un des blogs que je suis le plus fidèlement...ou chez mon autre copine Mama Lala...(on reste dans la région, je fais dans le local, les amis).
Ou chez la célèbre Marie de Mamans Testent, pour ceux qui ne connaissent pas, je vous promets de belles marrades...Ou encore chez Maman sur Terre, la Mère Cane et chez les messieurs Papa Cube...

Plein de belles choses pour 2012!